LES INFOS D´AMERIQUE LATINE

La date de la reprise des vols internationaux au Pérou n’est pas fixée

Aéroport International Jorge Chávez (Photo : Lima Airport Partners)

Aéroport International Jorge Chávez (Photo : Lima Airport Partners)

Contrairement à la déclaration de la semaine dernière du Ministre des Transports, Carlos Estremadoyro qui annonçait une reprise progressive à partir du premier octobre, ce dimanche 6 septembre, le Vice-ministre de la Santé Publique, Luis Suárez a estimé qu’il n’était pas encore temps de réactiver le tourisme intérieur et les vols internationaux tant que la transmissibilité de la COVID-19 ne serait pas réduite au Pérou.

Le gouvernement péruvien est actuellement en concertation avec les ministères des affaires étrangères de plusieurs pays afin d’établir quelles liaisons aériennes pourraient être exploitées, en effet la réactivation de celles-ci dépend de l’ouverture des frontières de chaque État.

Le Ministre des Transports, Carlos Estremadoyro a déclaré : “Nous prenons des dispositions pour que les vols internationaux aient lieu ; les compagnies aériennes devraient se préparer à l’avance afin de pouvoir commencer à opérer après avoir été longtemps pratiquement paralysées. Ce dont nous discutons maintenant, ce sont les conditions dans lesquelles ce service devrait être repris, afin d’éviter que des passagers arrivent avec le coronavirus”.

De son côté M. Suárez a souligné que : “Il n’est pas encore temps, je sais que c’est difficile, je sais que nous devons relancer l’économie, mais nous devons protéger la population, en particulier dans les zones les plus éloignées du Pérou où la pandémie n’a pas encore atteint son pic, et ne pas devenir nous-mêmes des vecteurs de la propagation”.

Le consensus exigeant que les voyageurs arrivant au Pérou aient un certificat négatif au test Covid-19, les discussions actuelles reposent aussi sur la durée de validité du document qui devrait s’établir entre trois jours et une semaine après sa délivrance.

Selon de Ministre des Affaires Etrangères, les premières liaisons aériennes une fois la reprise entamée seront en principe entre les États-Unis, le Mexique, l’Espagne, le Chili et le Brésil, qui ont déjà ouvert leurs frontières, mais le nombre de vols devraient être limité, à la fois,  en raison de la demande et de l’urgence sanitaire : “Dans certains cas, c’est la demande elle-même qui détermine le nombre de vols, dans d’autres, nous établirons des restrictions en raison d’un problème de contrôle sanitaire”.

Le chef du Ministère a informé que les protocoles sanitaires pour les vols internationaux sont en cours de définition, et une fois qu’ils seront établis, les compagnies aériennes disposeront d’un laps de temps pour les adapter. Cependant la commercialisation des billets devrait démarrer dans les prochains jours.

En attendant un retour du tourisme, le gouvernement va investir dans la promotion et l’aide au secteur, afin que les voyageurs internationaux ne perdent pas en ligne de vue le Pérou comme destination dans les années à venir.

ARTICLES RÉCENTS

Reprise des vols internationaux en Colombie
Reprise des vols internationaux en Colombie

LES INFOS D´AMERIQUE LATINE Reprise des vols internationaux en Colombie Le 19 septembre dernier, un vol entre Fort Lauderdale (U.S.A.) et Cartagena de Indias a inauguré la reprise des liaisons aériennes commerciales internationales. Après plus de six mois d’arrêt et...

lire plus

Partagez cet article :