ENTRETIENS

Mynor Cordón, Directeur de l’Institut Guatémaltèque du Tourisme (INGUAT)

Visit Latin America : Quelle est la situation actuelle du tourisme au Guatemala ?

Mynor Cordón, Directeur de INGUAT

Le tourisme au Guatemala est confronté à des défis. Selon le dernier rapport du Baromètre du Tourisme de l’OMT (Organisation Mondiale du Tourisme), le tourisme dans le monde “Étant donné l’évolution continue de la pandémie, de nombreux pays réintroduisent actuellement des restrictions de voyage plus strictes. Les mesures comprennent des tests obligatoires, des quarantaines et, dans certains cas, la fermeture complète des frontières, qui rendent tous les voyages internationaux difficiles à reprendre”.

Toutefois, chaque pays travaille à l’élaboration ainsi qu’à la mise en œuvre de protocoles de biosécurité et vise également le tourisme intérieur, le Guatemala ne fait pas exception. Nous avons élaboré des labels et des lignes directrices de bonnes pratiques pour les fournisseurs de la chaîne de valeur du tourisme, renforcé le marketing et l’offre au niveau national et travaillons avec les autorités sanitaires pour renforcer la communication et les mesures visant à faciliter l’entrée et la sortie. Malgré la pandémie, le Guatemala est ouvert aux touristes internationaux, sans quarantaine obligatoire, mais chaque visiteur doit avoir un test négatif à son entrée.

VLA : Quelles sont vos prévisions concernant le retour du tourisme ?

Les scénarios suivants sont envisagés par le Département de Recherche et d’Analyses de INGUAT en se basant sur le mouvement obtenu durant les mois d’octobre à décembre 2020 :

VLA : Depuis le 13 octobre, vous avez obtenu la certification SAFE TRAVEL, comment la diffusez-vous et quelles sont les autres actions menées dans le pays ?

Au Guatemala, des protocoles de prévention et d’action ont été élaborés pour l’épidémie de COVID-19 pour 14 segments, qui ont été appelés “Guides de bonnes pratiques pour la prévention de COVID-19 et d’autres infections“, chacun d’eux ayant un outil d’auto-diagnostique qui permet au propriétaire de l’entreprise d’évaluer son état actuel en termes de mise en œuvre des protocoles sanitaires de prévention et d’établir des mesures correctives lorsque des faiblesses sont détectées.

Les entreprises du secteur du tourisme qui démontrent leur engagement et se conforment à la mise en œuvre des lignes directrices de bonnes pratiques pour la prévention contre la COVID-19 et d’autres infections, reçoivent le sceau de biosécurité du tourisme, qui est délivré par INGUAT. A son tour, l’INGUAT, en tant qu’ambassadeur du Safe Travel, le décerne à ceux qui acquièrent le sceau national. À ce jour, plus de 275 entreprises ont déjà été certifiées.

Il est important de mentionner que depuis l’INGUAT, nous avons mené plusieurs campagnes qui ont soutenu la communication concernant les protocoles et des mesures de sécurité. Progressivement et suite à l’évolution de la pandémie, nous avons débuté par des campagnes de prévention encourageant à rester chez soi, à sensibiliser le secteur pour reprogrammer les voyages et ne pas les annuler, afin en appelant à suivre l’appel des autorités sanitaires dans la mise en place des mesures de sécurité.

Par la suite, nous avons travaillé pour aider les prestataires de services touristiques, afin qu’ils puissent être accrédités avec le Label de Biosécurité Touristique, ainsi que pour encourager les visiteurs à rechercher les établissements qui possèdent le label et à appliquer ces bonnes pratiques.

VLA : Selon vous, pour un premier voyage, quels sont les principaux lieux à découvrir ?

Le Guatemala est l’un des pays mégadivers, mais aussi l’une des principales destinations pour découvrir le patrimoine maya préhispanique, qui se distingue par sa richesse culturelle à travers ses sites archéologiques et ses traditions qui font le lien entre son passé et son présent.

Tout dépend de la durée du voyage et de l’intérêt du voyageur. Un touriste peut avoir une expérience archéologique, historique, culturelle mais aussi liées aux richesses naturelles et ainsi découvrir 2 à 3 destinations emblématiques de la région : Guatemala, moderne et coloniale ; Altiplano, culture maya vivante et Petén, aventure dans le monde maya, pour laquelle au moins 5 à 7 jours sont nécessaires.

Si le touriste est davantage axé sur l’aventure, l’avitourisme, la santé et le bien-être ou même l’apprentissage de l’espagnol, l’idéal est alors de visiter le pays pendant plus de temps pour avoir la possibilité de vivre pleinement ces expériences.

Son patrimoine naturel, culturel et historique peut être découvert dans tous les coins du pays, ce qui en fait la destination idéale pour les vacances ou les voyages d’affaires, puisque différents segments du tourisme peuvent être trouvés en un seul endroit, dans ses sept merveilleuses régions touristiques.

VLA : Quel message souhaitez-vous adresser aux professionnels du tourisme ?

Selon l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), 2021 est une année clé pour la réactivation du tourisme. C’est pourquoi les institutions de promotion du tourisme doivent se concentrer sur la sécurité, l’innovation et la durabilité.

Pour garantir les conditions de santé et de bien-être, l’INGUAT a promu des guides et des labels de biosécurité nationaux et internationaux pour soutenir le secteur du tourisme et la population en général, en encourageant la prudence des visiteurs et des prestataires de services.

Il est important de prendre en compte et d’appeler les administrateurs des attractions touristiques à veiller et à respecter la capacité autorisée dans chacun de leurs lieux, en respectant et appliquant des mesures sanitaires que nous avons apprises face à cette nouvelle réalité, le rétablissement de la confiance chez les visiteurs potentiels est vital pour la réactivation du tourisme national et international.

Avec l’engagement des visiteurs, des prestataires de services, du secteur public et privé, il est possible de faire un tourisme responsable et de proposer des expériences sûres, en tenant compte des recommandations sanitaires établies.

Toutes les actions que le Guatemala a promues dans le cadre de l’adaptation à la nouvelle réalité sont liées aux axes du Plan directeur du tourisme durable du Guatemala dirigé par INGUAT en matière de sécurité touristique, car celui-ci ne se contente pas d’offrir aux visiteurs un environnement sûr et stable, mais doit également intégrer les expériences de sécurité qui vont de pair avec la compétitivité des entreprises.

ARTICLES RÉCENTS

COVID-19 : le point sur la vaccination en Amérique latine
COVID-19 : le point sur la vaccination en Amérique latine

LES INFOS D´AMERIQUE LATINE COVID-19 : le point sur la vaccination en Amérique latine Depuis la première vaccination administrée en Amérique latine le 24 décembre 2020 au Mexique, les campagnes de vaccination se poursuivent, faisons un point pays par pays sur leurs...

lire plus

Partagez cet article :