DESTINATIONS

Ichkabal, le joyau maya ouvrira au public en août 2024

Crédit : INAH

Crédit : INAH

L’Institut national d’anthropologie et d’histoire (INAH) du Mexique a annoncé l’ouverture du site archéologique maya d’Ichkabal, situé près de la ville de Bacalar, au public en août 2024. Le site a été découvert dans les années 1990 et n’a pas été accessible au public depuis lors en raison de difficultés d’accès et des fouilles en cours.

Ichkabal est l’un des sites mayas les plus anciens et les plus importants de la région, avec des bâtiments préhispaniques datant d’au moins 2 400 ans. Parmi ces structures, une pyramide massive de plus de 30 mètres de haut a été mise à jour. Les chercheurs soulignent que la taille et l’âge de ces bâtiments indiquent l’importance majeure d’Ichkabal pour le peuple maya.

Les découvertes archéologiques effectuées sur le site entre la période préclassique et l’effondrement de la civilisation maya (400 av. J.-C. – 900 ap. J.-C.) démontrent la permanence de la ville dans le temps, ce qui est également un indicateur de l’importance du site. De plus, la ville est considérée comme à l’origine de la dynastie Kaanu’l (serpent), l’un des groupes de dirigeants les plus puissants de la civilisation maya.

La zone archéologique d’Ichkabal, qui s’étendait sur 60 kilomètres carrés et était reliée au site de Dzibanché, est considérée comme un centre de pouvoir qui reliait les régions de la jungle maya du Chiapas et de Campeche au Petén guatémaltèque et à l’est de la péninsule du Yucatan jusqu’au Xe siècle.

L’ouverture du site est prévue dans le cadre de l’initiative du gouvernement mexicain pour améliorer et développer les sites archéologiques le long de l’itinéraire du Train Maya en cours de construction.

Pour accéder à Ichkabal, il faudra se rendre à la station du Tren Maya de Bacalar qui se situera à une vingtaine de kilomètres. Les visiteurs pourront se rendre à Bacalar en avion depuis l’aéroport de Cancun, en attendant l’ouverture de l’aéroport de Tulum au cours de l’année 2024, qui est bien plus proche du site.

L’INAH travaille actuellement avec la communauté locale pour trouver un accord sur les modalités d’utilisation des terres entourant le site archéologique ainsi que sur la manière dont elle pourra bénéficier de cette ouverture au public.

ARTICLES RÉCENTS

Lac Atitlán au Guatemala : reflet des volcans et berceau maya
Lac Atitlán au Guatemala : reflet des volcans et berceau maya

DESTINATIONS Lac Atitlán au Guatemala : reflet des volcans et berceau maya Au cœur des hauts plateaux guatémaltèques, le Lac Atitlán est une merveille naturelle souvent évoqué comme le plus beau lac du monde. Ce joyau, bordé par les volcans Atitlán, Tolimán et San...

lire plus

Partagez cet article :