CULTURE

La Musique Ranchera : Symphonie de l’Âme Mexicaine

 

La musique ranchera, emblème de l’identité mexicaine, tisse un récit vibrant de l’histoire et des émotions du Mexique. Originaire du 19e siècle, elle naît dans les champs, parmi les « campesinos », trouvant sa voix dans la simplicité de la vie rurale. Cependant, c’est à travers le cinéma mexicain des années 1930 à 1970 que la ranchera s’élève, devenant un phénomène culturel qui transcende les frontières.

 

Un Genre Né de la Terre

Mariachi Vargas de Tecalitlán (D.R.)

Mariachi Vargas de Tecalitlán (D.R.)

La ranchera voit le jour au sein des états de Jalisco et Guanajuato, berceaux de l’agriculture et de l’élevage. Ces mélodies, issues des ranchos, deviennent le miroir des vies, des luttes et des passions des travailleurs de la terre. Après la Révolution Mexicaine de 1910, la ranchera évolue, se faisant l’écho des sentiments de rébellion contre les inégalités sociales, tout en célébrant l’amour, le patriotisme et la beauté de la nature.

 

L’Âge d’Or du Cinéma: Un Catalyseur Culturel

Pedro Infante (D.R.)

Pedro Infante (D.R.)

L’ascension de la ranchera est indissociable de l’âge d’or du cinéma mexicain. Des films comme « Allá en el Rancho Grande » (1936) ont non seulement marqué le début de l’industrialisation cinématographique mexicaine mais ont aussi ancré la ranchera dans l’imaginaire collectif, à travers des récits romantiques et des tragédies amoureuses animées par des chansons puissantes, devenues incontournables dans la culture musicale latino-américaine.

 

Les Icônes de la Ranchera

Des figures légendaires telles que Pedro Infante, Jorge Negrete, et Lola Beltrán (La Reine de la Chanson Ranchera) ou encore Maria de Lourdes ont porté la ranchera au-delà des frontières, prouvant son universalité et sa capacité à émouvoir au-delà de la barrière de la langue et touchant des cœurs dans des pays aussi divers que la Russie, les Pays-Bas, et l’Indonésie. Parmi les artistes modernes qui ont continué à populariser cette musique, citons Juan Gabriel -et ses plus de 100 millions d’albums vendus-, Natalia Lafourcade et Alejandro Fernández, fils d’une légende de la ranchera : « El Rey » Vicente Fernández.

 

 

Notre Article : Rythmes de Colombie, Le Vallenato

 

 

Mariachi: L’Essence Musicale de la Ranchera

Concert de Vicente Fernández, Auditorium National de Mexico (Crédit : Fernando Aceves)

Concert de Vicente Fernández, Auditorium National de Mexico (Crédit : Fernando Aceves)

Le mariachi, patrimoine culturel immatériel de l’humanité selon l’UNESCO, est l’âme de la ranchera. Ces ensembles musicaux composé traditionnellement de guitares, violons, trompettes, et parfois de harpes, jouent un rôle crucial dans la création d’une sonorité distinctive qui accompagne les voix puissantes. Ils combinent traditions et influences diverses qui forment l’identité du peuple mexicain. Le Mariachi Vargas de Tecalitlán, en particulier, a joué un rôle crucial dans la popularisation de ce style, devenant synonyme de la musique mexicaine à l’échelle mondiale.

 

La musique ranchera, avec son riche héritage et son impact indélébile sur la culture mondiale, reste une source d’inspiration intarissable. Instantanément reconnaissable, elle véhicule avec éloquence l’âme d’une nation, tissant un lien intime avec ses traditions ancestrales, ancrées dans une terre riche de contrastes, d’émotions ferventes et d’une beauté envoûtante.

 

ARTICLES RÉCENTS

Aerolíneas Argentinas intensifie ses vols vers le Brésil
Aerolíneas Argentinas intensifie ses vols vers le Brésil

LES INFOS D'AMERIQUE LATINEAerolíneas Argentinas intensifie ses vols vers le Brésil La compagnie aérienne Aerolíneas Argentinas, a annoncé une augmentation significative de ses vols vers le Brésil, marquant une expansion stratégique vers l'une de ses principales...

lire plus

Partagez cet article :