LES INFOS D’AMERIQUE LATINE

La « Ruta 40 », une route mythique qui vous mènera au « bout du monde »

Cafayate, Région de Salta (Crédit : INPROTUR)

Cafayate, Région de Salta (Crédit : INPROTUR)

La « Ruta 40 » ? Une bande d’asphalte et de terre de plus de 5 000 kilomètres barrant l’Argentine à la verticale. Un terrain de jeu immense pour les adeptes de sensations fortes et/ou d’activités de plein air.

Elle débute à La Quiaca, petit village posé à la frontière bolivienne, et se termine à Cabo Virgenes, dans le sud de la Patagonie. Surnommée par les Argentins La Cuarenta (La Quarante), la Route 40 est une véritable odyssée de plus de 5 000 kilomètres avec, au programme, la Cordillères des Andes, une multitude de lacs et de pampas, les Salinas Grandes (le deuxième plus grand désert de sel au monde), la région viticole de Mendoza, l’Aconcagua ou encore la « Grotte des Mains », classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, les sommets de Monte Fitz Roy ou encore les eaux parsemées d’iceberg de la Laguna de Los Tres, dans la province de Santa Cruz.

Autrement dit, un itinéraire propice aux road-trips les plus enchanteurs, mais aussi au dépassement de soi, que ce soit à vélo, à cheval ou même à pied.

 

À cheval

Province de Santa Cruz (Crédit : INPROTUR)

Province de Santa Cruz (Crédit : INPROTUR)

Vous êtes passionnés d’équitation et curieux d’autres cultures ? Alors en selle et direction El Calafate, dans la province de Santa Cruz. Là, vous pourrez rencontrer les fameux « Gauchos ». Souvent comparés aux cow-boys d’Amérique du Nord, ils ont une place toute particulière dans la culture argentine. Libres et indépendants, se moquant des conventions et des préjugés sociaux, ils vivent dans des « estancias » (ranches) où ils s’occupent de leurs immenses troupeaux de bétail.

Vous n’êtes pas rassasiés ? Faites un détour par le glacier Perito Moreno, à moins de 100 kilomètres de El Calafate : 3 000 mètres de long sur 5 000 mètres de large, 74 mètres de haut et 700 mètres de profondeur… Ce monument de glace millénaire d’un blanc éclatant contrastant avec le turquoise des eaux dans lesquelles il baigne est un spectacle inoubliable. Pour les plus sportifs, il est possible d’en faire le tour à pied, en kayak ou à cheval.

 

À moto

Dans le Nord-Ouest argentin, la route 40 offre une diversité de paysages incomparable. Les pistes adjacentes, rarement rectilignes, sont un paradis pour les amoureux de voyages à moto.

Dans la région de l’Altiplano, où ont été organisées certaines étapes du Dakar – autrement dit, une zone où il est préférable d’être un motard expérimenté -, vous découvrirez le plus vaste désert d’altitude, franchirez les plus hauts sommets andins avant de rallier la région viticole de Cafayate. Là, entourés de parois rocheuses d’un rouge éclatant, vous pourrez déguster (avec modération, cela s’entend…) un verre de Torrontés, un vin blanc mondialement réputé pour ses arômes fruités rappelant ceux du muscat dont il est un lointain cousin.

 

En voiture

Bien sûr, libre à vous de parcourir les 5 000 kilomètres de La Cuarenta en une seule fois. Notez qu’il vous faudra tout de même près d’un mois pour le faire. Voilà pourquoi, pour profiter au mieux de ce formidable terrain de jeu, il est conseillé de choisir un itinéraire facilement réalisable en quelques jours.

Parmi les nombreuses possibilités, la traversée de l’extraordinaire Quebrada de Humahuaca, dont les 155 kilomètres de montagnes multicolores ont été classés par l’Unesco au patrimoine mondial de l’humanité.

Pour les épicuriens, les vignobles de Mendoza, mondialement connus, sont une étape incontournable. De nombreuses caves sont ouvertes aux visiteurs et la cuisine est ici à la hauteur de la réputation des vins. Vous pourrez également découvrir le parc national de l’Aconcagua, le plus haut sommet d’Amérique qui culmine à 6 961 mètres.

Vous êtes amoureux de nature sauvage ? Après avoir traversé la province de Neuquen, dans le nord-ouest de la Patagonie argentine, la route 40 vous conduira dans un environnement boisé et montagneux, propice à l’évasion. Non loin de là, à Junin de los Andes, vous pourrez également découvrir le parc national Lanin qui abrite une extraordinaire forêt d’araucarias.

 

À pied

Parc provincial d'Ischigualasto (Crédit : INPROTUR)

Parc provincial d’Ischigualasto (Crédit : INPROTUR)

Incroyable témoin naturel de l’évolution de la vie sur terre, le parc provincial d’Ischigualasto est un site géologique et paléontologique tout à fait exceptionnel. Également connu sous le nom de « », il est situé le long de la Route 40 dans le nord de la province de San Juan, à 175 km de la ville du même nom.

Le site abrite des formations géologiques incroyables, le seul endroit au monde où l’on peut voir de manière parfaitement différenciée toute la période triasique (de 251 à 200 millions d’années) et une telle diversité d’animaux fossilisés. Un paysage hallucinant qui émerveillera ses visiteurs. Pour les plus endurants, sachez qu’il existe de nombreux itinéraires de randonnées. Parmi eux, une boucle de près de 40 km que les plus sportifs parcourent en 8 h 30.

 

Source : Visit Argentina

ARTICLES RÉCENTS

COVID-19 : le point sur la vaccination en Amérique latine
COVID-19 : le point sur la vaccination en Amérique latine

LES INFOS D´AMERIQUE LATINE COVID-19 : le point sur la vaccination en Amérique latine (Dernière mise à jour 26/08/2022) Depuis la première vaccination administrée en Amérique latine le 24 décembre 2020 au Mexique, les campagnes de vaccination se poursuivent, faisons...

lire plus

Partagez cet article :