LES INFOS D´AMERIQUE LATINE

L’IATA demande la suppression des restrictions d’entrée pour les voyageurs vaccinés

Willie Walsh, Directeur Général de l'IATA (Crédit : IATA)

Willie Walsh, Directeur Général de l’IATA (Crédit : IATA)

L’Association internationale du transport aérien (IATA) par la voix de son directeur général Willie Walsh a déclaré que les personnes qui ont suivi le régime de vaccination Covid-19 devraient voyager par avion à l’échelle internationale « sans restriction ni test ».

S’exprimant à l’ouverture de la 77e assemblée générale de l’IATA à Boston, aux États-Unis, M. Walsh a déclaré que la seule restriction aux voyages aériens internationaux pour les personnes qui n’ont pas été vaccinées devrait être la nécessité d’un test antigénique rapide pour prouver qu’elles ne sont pas porteuses de la maladie.

« Avec les connaissances dont nous disposons aujourd’hui, qui sont bien plus importantes que lorsque les restrictions ont été introduites en février 2020, et le fait que la qualité des tests s’est considérablement améliorée, le risque de contracter un coronavirus à bord d’un avion est extrêmement faible », a-t-il déclaré.

Le directeur général de l’IATA, qui regroupe quelque 300 compagnies aériennes dans le monde, soit environ 80 % du secteur, a également déclaré que l’impact de la transmission de la maladie par les voyages internationaux est actuellement minime.

Walsh a déclaré que l’IATA a étudié le risque qu’une personne atteinte de Covid-19 voyage à l’étranger et « modifie la dynamique du coronavirus dans ce pays ». « Il est clair que cela dépend du niveau d’infection et du taux de vaccination, mais tout indique que le risque est très, très faible », a-t-il déclaré en prenant en exemple la situation au Royaume-Uni, où entre février et août de cette année, 6,4 millions de tests PCR ont été effectués sur des voyageurs internationaux, dont seulement 57 000 étaient positifs.

Robin Hayes, PDG de la compagnie aérienne JetBlue et président de l'IATA (Crédit : IATA)

Robin Hayes, PDG de la compagnie aérienne JetBlue et président de l’IATA (Crédit : IATA)

« C’est un taux de positivité de moins de 1% alors qu’au même moment, parmi le grand public, le taux de positivité était de 7%. Le risque n’est donc pas qu’une personne qui voyage change la dynamique du coronavirus dans le pays où elle se rend », a-t-il noté.

Il a ajouté que le test rapide à l’antigène « est un exemple clair de bonne mesure » par rapport à la nécessité de recourir à des tests PCR « plus complexes et plus coûteux ».

Robin Hayes, PDG de la compagnie aérienne JetBlue et président de l’IATA, a déclaré que les gouvernements doivent harmoniser les mesures qu’ils adoptent et veiller à ce qu’elles soient cohérentes d’un pays à l’autre.

Source : EFE

ARTICLES RÉCENTS

Aerolíneas Argentinas intensifie ses vols vers le Brésil
Aerolíneas Argentinas intensifie ses vols vers le Brésil

LES INFOS D'AMERIQUE LATINEAerolíneas Argentinas intensifie ses vols vers le Brésil La compagnie aérienne Aerolíneas Argentinas, a annoncé une augmentation significative de ses vols vers le Brésil, marquant une expansion stratégique vers l'une de ses principales...

lire plus

Partagez cet article :