LES INFOS D´AMERIQUE LATINE

À la rencontre des saveurs et arômes du café au Brésil

Plusieurs routes touristiques rurales du Brésil permettent de découvrir le café, captivant les touristes intéressés par sa fabrication et sa dégustation.

Beaucoup le préfèrent fort, d’autres un peu plus doux, certains pur ou avec du lait, mais une chose est unanime : c’est la boisson préférée des Brésiliens et des étrangers qui visitent le pays. Si vous avez pensé au café, vous avez raison ! Ce nectar est la thématique principale de plusieurs routes touristiques rurales du pays, captivant les personnes curieuses à connaître son processus de fabrication et, bien sûr, à le déguster. Pour avoir une idée de la diversité et du potentiel du produit dans l’économie et le tourisme, le Brésil est l’un des plus grands producteurs et exportateurs de café au monde, en plus d’être le deuxième plus grand consommateur de cette boisson.

Voici quelques itinéraires à travers le pays qui vous feront découvrir des cafés inoubliables. Préparez vos biscuits, vos craquelins, votre pain ou votre petit pain au fromage car nous allons traverser plusieurs régions qui méritent un arrêt pour une tasse de café.

 

PARANÁ  

C’est déjà une tradition, mais on ne pouvait pas l’oublier : la route du café du nord du Paraná. La région a accueilli l’une des plus grandes productions de café au monde au début du XXe siècle. L’itinéraire comprend huit villes du nord de l’État : Londrina, Cambé, Rolândia, Ibiporã, Tamarana, São Jerônimo da Serra, Santa Mariana et Ribeirão Claro. Au cours de cette expérience, les voyageurs peuvent découvrir le processus de production et de sélection des grains dans de grandes exploitations historiques, visiter des fermes et des exploitations familiales dédiées à la préservation de l’histoire du café, déguster la boisson dans des cafés et des restaurants des villes qui composent l’itinéraire, séjourner dans des auberges rurales et visiter des musées qui illustrent la production de café dans la région.

 

CEARÁ

(Crédit : BSCA Association brésilienne des cafés de spécialité)

En plus d’abriter certaines des destinations les plus emblématiques du Brésil en matière de soleil et de plage, l’État de Ceará offre aux touristes des alternatives de loisirs associées à la boisson. L’une d’entre elles, la route du café vert, traverse des localités de la campagne, telles que Guaramiranga, Mulungu, Pacoti et Baturité. Le circuit permet aux visiteurs de visiter des propriétés et des maisons anciennes, qui retracent l’histoire de la production de café dans la région. Pour le touriste, outre le café du centenaire, la visite se fait en immersion dans l’histoire, la culture et la gastronomie. Le visiteur fera connaissance avec les plantations, les maisons coloniales, dégustera ce mets délicat avec d’autres saveurs typiques de la cuisine des villes, et fera l’expérience de toute la richesse qu’offrent les hauts plateaux du Ceará.

 

MINAS GERAIS

Fermes de café dans la région de Matas de Minas, dans l’État de Minas Gerais (Crédit : Nicholas Yamada)

Bienvenue dans la région de référence en matière de café et responsable de la production d’une grande partie de la récolte nationale. La région de São Lourenço et Carmo de Minas est connue pour avoir le café le plus spécial du monde. Là, les touristes peuvent profiter d’une belle visite des plantations, suivre le processus de production, faire une dégustation et même faire un vol en montgolfière au-dessus des plantations. Et pourquoi ne pas prendre un bain de café ? Une expérience unique. À Patrocínio, commune considérée comme le plus grand producteur de café du Brésil, les visiteurs peuvent déguster un café de haute qualité. Récemment, la région a développé des mesures pour renforcer le tourisme, visant à promouvoir la production et la consommation de la boisson.

 

BRASÍLIA

La capitale fédérale n’est pas seulement une affaire de politique. Pleine de cafés avec des baristas récompensés internationalement, la ville dispose d’une carte affective du café, élaborée par l’Institut fédéral de Brasília (IFB). Au total, le document compte 60 cafés, torréfacteurs et fermes de production dont la population locale et les touristes peuvent profiter. Parmi elles, la production de café de “Café Minelis” et “Terra Nativa”, située dans le Lac Ouest, dans la ville de Sobradinho (DF). Quant aux cafés, le “Café e um Cheiro” et le “Castália Artesanal” peuvent être un bon choix pour ceux qui veulent s’arrêter pour boire un verre. Il y a aussi des fermes à visiter dans la région, comme “Novo Horizonte”, qui propose aux visiteurs le circuit “de la graine à la tasse”, avec des mini-cours, la visite de la plantation et la torréfaction du café.

 

RONDÔNIA

Cinquième plus grand producteur de café du Brésil, Rondônia a récemment approuvé l’inclusion de la route du café dans le tourisme de l’État. L’itinéraire comprend les villes de Cacoal, Nova Brasilândia do Oeste, Alta Floresta do Oeste et Alto Alegre dos Parecis, dans cette région marquée par une véritable tradition de la culture du café. Selon le gouvernement de l’État, ces municipalités concentrent de nombreuses familles qui travaillent dans la culture du café depuis plusieurs générations.

 

Source : Ministère du tourisme du Brésil

ARTICLES RÉCENTS

Partagez cet article :