LES INFOS D´AMERIQUE LATINE

San Andrés, Providencia et Santa Catalina : l’archipel colombien au cœur des caraïbes

Près de quarante sites de plongée, des plages parmi les plus belles des Caraïbes, une mer bleue qui se teinte parfois de vert et de violet, des gens d’une incroyable gentillesse… Ce ne sont que quelques-unes des merveilles que vous pourrez découvrir sur les îles de San Andrés, Providencia et Santa Catalina, dans les Caraïbes colombiennes.

San Andrés (Crédit : ProColombia)

L’archipel, situé à quelque 230 kilomètres à l’est de l’Amérique centrale et à environ 750 kilomètres du territoire continental colombien, a été déclaré Réserve Mondiale de la Biosphère “Seaflower” en 2000. Cette réserve ne se limite pas aux îles et à leurs îlots lointains ; elle couvre 10 % de la mer des Caraïbes, sur plus de 300 000 kilomètres carrés.

Ces îles paradisiaques accueillent des voyageurs du monde entier, qui viennent découvrir la perfection de leurs couchers de soleil, de leurs plages blanches et de leurs grands palmiers qui se balancent avec la brise et qui, ajoutés au sourire insouciant de leurs habitants, font de cette destination un lieu idéal pour des vacances sous les tropiques avec des températures oscillant toute l’année entre 26 et 29 °C.

Dans ce petit paradis, les influences des Anglais, des Espagnols, des pirates, des corsaires et des peuples africains se sont mélangées pour créer une culture d’une grande richesse. Vous y entendrez certainement les locaux parler créole, un savant mélange d’anglais élisabéthain, d’espagnol et de dialectes africains.

Mais pas d’inquiétude ! Les habitants de San Andrés parlent également espagnol et anglais, vous n’aurez donc aucun problème pour communiquer.

Cette fusion des cultures se ressent dans la musique locale, où l’on retrouve des rythmes comme le reggae, le reggaeton, la soca, le calypso, le merengue, le vallenato et la salsa.

 

Que faire à San Andrés ?

(Crédit : Gobernacion Departamental de San Andres y Providencia)

(Crédit : Gobernacion Departamental de San Andres y Providencia)

Depuis votre hublot, vous pourrez admirer la mer aux sept couleurs, l’une des merveilles de San Andrés. L’archipel a d’ailleurs été élu meilleure destination Soleil et Plage des World Travel Awards 2014, 2015 et 2019.

Parmi les meilleures plages de San Andrés, vous pourrez découvrir Spratt Bright, elle est longée par une jetée où vous trouverez une multitude de restaurants, d’hôtels, de bars et de magasins. Sur cette plage longue de plus de deux kilomètres, vous pourrez vous y baigner ou prendre le soleil tranquillement mais aussi pratiquer le kitesurf ou le jetski.

Visitez également Sound Bay, une plage à l’écart du tumulte de la ville, en plein cœur de la zone où vivent les habitants natifs de l’île.

Cocoplum mérite également le détour : protégée par une barrière de corail, elle offre des eaux calmes et cristallines qui en font le lieu idéal pour passer une journée tranquille avec vos enfants. Ses eaux peu profondes permettent également de marcher jusqu’à Rocky Cay, un îlot rocheux autour duquel prospère la vie sous-marine, à quelque 200 mètres du rivage.

Ne manquez pas non plus de visiter l’Aquarium, un ensemble d’îlots composé de Haynes et Rose Cay. Sur le premier, d’origine corallienne, vous trouverez des restaurants proposant une gastronomie locale typique, et vous y verrez des spécimens de la faune caribéenne. Le second est un banc de sable qui s’élargit ou rétrécit au gré du va-et-vient des marées.

Ses eaux cristallines en font un aquarium naturel. Vous pourrez y pratiquer le snorkeling depuis le rivage, même si vous n’en avez jamais fait.

Le soir, au clair de lune, en face de l’îlot, vous pourrez nourrir des raies manta en liberté, qui viennent par dizaines, mais aussi nager avec elles en journée seulement !

Vous pourrez également visiter le Jardin Botanique, un espace de huit hectares situé au centre de l’île, où règne l’air frais et pur. Vous y observerez la flore endémique de l’ile.

À l’ouest de l’île, vous pourrez découvrir le parc Westview, en face de la zone de La Piscinita, un site de plongée idéal : la Grotte de la Sirène et les fameuses cabanes en bois de cocotier. Vous pourrez y nager et arpenter le parc écologique où on cultive des fruits comme la mangue, le tamarin, l’ananas et la prune, ainsi que l’arbre à pain. Ces fruits entrent dans la préparation de bonbons et de desserts typique de l’archipel.

Enfin, ne passez pas à côté des attractions de l’île, comme la Grotte du Pirate Morgan, qui, d’après la légende, y cachait les trésors dérobés aux Espagnols.

 

Des expériences uniques

Puente de los Enamorados, Providencia (Crédit : Colombia Travel)

Puente de los Enamorados, Providencia (Crédit : Colombia Travel)

Vivez une expérience unique en visitant Johnny Cay. Vous pourrez y débarquer après un voyage de 15 minutes à bord d’une barque qui navigue sur les eaux tranquilles de la mer de San Andrés.

L’île de Johnny Cay est célèbre pour ses plages comme Bahía Sardina, où le sable blanc embrasse le vert des palmiers, à l’ombre desquels vous pourrez déguster de succulentes dorades frites accompagnées de bananes, et siroter de délicieux cocktails, comme le traditionnel « cocoloco » au rythme du raggae. Faites le tour de l’île en parcourant les plages à pied ; parfois, vous pourrez admirer des coraux exotiques qui créent de jolis bassins dans l’eau.

Vous pouvez aussi découvrir les îles de Providencia et Santa Catalina, dont la beauté naturelle et la richesse marine leur ont valu le nom de “Trésor caché des Caraïbes occidentales”.

Pour arriver à Providencia, vous pouvez prendre un vol d’environ 20 minutes depuis San Andrés, ou monter à bord d’un catamaran qui parcourt la même distance en environ trois heures.

Une fois sur place, vous pourrez facilement vous rendre à Santa Catalina, en traversant le Puente de los Enamorados (Pont des Amoureux), une structure flottante de 150 mètres qui, d’après la légende, assure un amour éternel aux couples qui le traversent ensemble.

Source : Colombia Travel

ARTICLES RÉCENTS

Partagez cet article :