ENTRETIENS

Carlos Diago Directeur Général Hotel Decameron Panama

CARLOS DIAGO DIRECTEUR GÉNÉRAL HOTEL DECAMERON PANAMA

CARLOS DIAGO DIRECTEUR GÉNÉRAL HOTEL DECAMERON PANAMA

VISIT LATIN AMERICA: Pourriez-vous nous présenter brièvement le groupe DECAMERON HOTELS ?

Nous sommes leaders au niveau de l’offre « soleil, plage et loisirs » dans la zone des Caraïbes et des côtes du Pacifique ; nous avons été pionniers également dans l’écotourisme dans le « All Inclusive » et proposons aujourd’hui, les meilleurs produits dans ce domaine. Nous développons également des projets d’hôtels dans le segment du « corporate » en ville avec des réalisations comme l’hôtel Radisson à Lima et les hôtels Aloft à San José au Costa Rica et à Bogota. Nous disposons de 7 403 chambres, réparties dans 31 hôtels, dans 9 pays.

VLA: Comment le groupe a-t-il géré cette crise dès le début ?

Notre groupe a pris plusieurs mesures : tout d’abord, nous avons fermé nos hôtels afin de restructurer nos opérations et de garantir la sécurité de nos collaborateurs et nos clients.  Nous avons confié à un groupe réduit de nos collaborateurs les actions préventives et la sécurité au niveau des installations.

Puis, nous avons donné la priorité à notre équipe de collaborateurs.  Notre groupe a fait de grands efforts pour maintenir à 100%,  les emplois de notre personnel en évitant de les licencier.  Nous comprenons que la question de la durabilité commence à la maison et que la meilleure façon de soutenir les recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé -OMS- est de rester chez soi et de  garantir à notre équipe,  son revenu et son emploi.

Afin d’appuyer les recommandations des autorités sanitaires promouvant la mise en œuvre du télétravail dans la partie administrative, nous avons mis en place des mesures préventives et avons créé  l’équipe qui s’occupe de l’entretien et de la sécurité de l’hôtel. Nous avons aussi beaucoup travaillé sur les normes de gestion de cette pandémie avec le soutien d’une société externe et en suivant les recommandations de l’O.M.S., des autorités locales et du Conseil mondial du voyage et du tourisme. Nous allons réouvrir progressivement et garantir la sécurité de nos collaborateurs et de nos hôtes.

VLA: Comment ces mesures ont-elles été mises en œuvre au Panama ?

En plus des lignes directrices de notre groupe, chaque pays doit respecter d’abord, les protocoles locaux. Dans notre cas, nous avons ajouté à notre comité de gestion des crises et des urgences, la gestion des pandémies. Ce travail est dur et détaillé mais très complet. Actuellement, nous avons formé un comité pour la mise en œuvre de tous les protocoles de biosécurité.

VLA: Nous avons des informations sur le grand travail de soutien que l’hôtel DECAMERON au Panama a effectué en faveur des autorités sanitaires, que pouvez-vous nous en dire ?

Notre hôtel a été un allié du gouvernement panaméen dans la province de Coclé, devenant une installation de quarantaine pour les personnes atteintes de Covid-19 qui n’ont pas de complications médicales. Ce travail est important parce qu’il s’aligne sur les valeurs et la mission de notre entreprise, dont le soutien à la communauté est un élément clé de notre plan de durabilité.

Notre soutien au gouvernement dure depuis un peu plus de deux mois et, en collaboration avec le ministère de la santé, nous nous efforcerons de permettre l’ouverture de l’hôtel dès que possible.  Nous avons reçu plus de 400 patients à l’hôtel pendant cette période.

VLA: Comment voyez-vous la réactivation du tourisme et l’application des mesures sanitaires qui donneront de la sécurité à vos clients ?

Il s’agit d’une question très difficile et sans précédent. La relance du tourisme se fera en plusieurs étapes. D’abord, le tourisme local sera activé, puis avec l’ouverture des aéroports et des frontières, nous aurons un mélange de marchés qui deviendra progressivement la norme.

Notre groupe ouvrira avec un protocole qui garantit la sécurité de nos collaborateurs et invités. Toutes les zones de l’hôtel seront modifiées en fonction de la situation et, parallèlement au protocole de l’hôtel, nous respecterons les mesures que le gouvernement du Panama nous a demandées.

Actuellement, nous avons déjà mis en œuvre un grand nombre de ces protocoles et le résultat a été très bon.

VLA: Quel avenir voyez-vous pour le modèle d’entreprise hôtelier « all inclusive » ?

Le modèle commercial « tout compris » continuera à être recherché par les clients. Nous devrons faire des ajustements, mais notre concept a beaucoup évolué ces dernières années. Il est incroyable de voir comment les grandes chaînes ont innové avec le concept « tout compris » comme réponse à la demande de leurs clients.

Nous devons garder à l’esprit que les changements apportés au modèle « All Inclusive », en termes de mise en œuvre des mesures de distanciation physique et de prise en charge des clients seront temporaires, car à la fin de la crise actuelle, les pratiques habituelles du « All Inclusive » traditionnel pourront être reprises.

VLA: Quel message souhaitez-vous adresser aux fidèles clients du DECAMERON Panama et des autres hôtels de la chaîne ?

Nous pouvons leur assurer que nous maintiendrons nos plus hauts standards de qualité, de sécurité et d’hygiène, ainsi que les exigences que les autorités sanitaires nous imposent, afin qu’ils se sentent à l’aise dans un environnement fait pour le plaisir des hôtes.

ARTICLES RÉCENTS

Costa Rica : Air France Annonce Plus de Vols Pour 2024
Costa Rica : Air France Annonce Plus de Vols Pour 2024

LES INFOS D´AMERIQUE LATINE Costa Rica : Air France Annonce Plus de Vols Pour 2024 Air France a annoncé une augmentation significative de ses vols vers le Costa Rica pour l'année 2024, marquant ainsi un engagement fort envers l'un des joyaux de l'Amérique latine....

lire plus

Partagez cet article :